Archives de Catégorie: Entre deux

Dreams of flying

En attendant que je retrouve l’usage de mes dix doigts pour autre chose que du rangement, une petite interlude remplies de râvissantes photos.

J’en connais une à qui ça va plaire : Jan Von Holleben

Pour accéder à tous les travaux photos de l’artiste, suivez ce lien : Jan Von Holleben

Toutes les images sont clikables pour accéder aux autres de la même série. J’ai été assez soufflée par l’idée et regrette beaucoup de n’y avoir jamais pensé !

2 Commentaires

Classé dans Entre deux

Mise à jour perturbée

C’est un peu compliqué ces temps ci pour moi, de prendre le temps de dessiner. Entre les partiels, rendus de dossier et le déménagement qui se profile je ne trouve pas le temps de prendre mes crayons pour faire quoi que ce soit d’autre que glander et regarder des films quand je ne peux plus faire autre chose !

Du coup je ne sais pas quand je pourrai poster une mise à jour, notamment une suite de ma grande bataille avec les pâquerettes !

Désolée pour l’interruption, vous ne m’en tiendrez pas rigueur n’est-ce pas ?

En attendant… Je vais quand même meubler =)

6 Commentaires

Classé dans Entre deux

Gaaarrrrgllfffree

gaarfgl

Poster un commentaire

Classé dans bédé, Entre deux, Gribouilles

Work in Progress

p1000702

p1000704

Je n’avais jamais dessiné sur grand format auparavant, la taille de la feuille me fichait la trouille.

Finalement, c’est vraiment beaucoup plus facile et agréable, bientôt je peinturlurais format affiche publicitaire !!!!

Bande Son : Kansas – Dust In The Wind

4 Commentaires

Classé dans Entre deux, Gribouilles

Open your Art

open-your-art

2 Commentaires

Classé dans bédé, Entre deux, Gribouilles

BzzzzZzzzZzzz « Hips »

Mais quel passionant semestre à venir…

pensee-insectivore

2 Commentaires

Classé dans bédé, Entre deux, Gribouilles

How I met your Mother, and… Me

Cette série est mon nouveau rencart du soir, le truc qui fait glisser le temps et me permet de me marrer en mangeant (et en m’en mettant accessoirement partout).

Ce soir, j’ai eu un grand moment de solitude quand j’ai répondu « quoi ? » à Ted Mosby (Principal character) quand il a dit « Hi Stella« .

Ici, épisode 13 de la saison 3

Évidemment… Ce n’était pas à moi que s’adressait le bonjour. C’est toujours étonnant, et d’autant plus que c »est rare, de rencontrer mon prénom dans une série TV.

Tiens, ça me rappelle un jeu marrant auquel je jouais quand j’étais gamine : répéter à l’infini un mot jusqu’à ce qu’il perde son sens. Prenons « pommade » par exemple. Déjà, « pommade » c’est un mot étrange, mais répété une petite cinquantaine de fois, impossible de lui donner une signification. Oui je sais je passe pour une dingo là, mais bon, virtuellement parlant je m’en fiche un peu… Le jeu fonctionne aussi avec « pistolet », « mouton », tupperware ». Et pour en revenir à nos brebis, ça marche aussi avec son propre prénom, ce qui nous conduit logiquement à une grande question métaphysique lorsque le prénom perd de son sens…

Oui je sais, je vais me cantonner au dessin hein ? Juste que le scanner est dans une autre pièce et que j’ai la flemme de balader l’ordinateur là de suite. Je vais bien vous trouvez une vieillerie !

Aaaah voilà, j’ai trouvé une perle : une espèce de soldat dessiné avec… avec… Un EYE LINER ! (nan je plaisante pas, j’avais 15ans, toutes mes dents, et du maquillage en rabe vraisemblablement)

soldat-eye-liner1

Mouahaha mais à quoi pensais-je ?

2 Commentaires

Classé dans Entre deux, Gribouilles, Scribe